Vous êtes ici : Accueil > Actualités > Toutes les actualités > Moissons : encore une récolte constrastée en Limagne

Moissons : encore une récolte constrastée en Limagne

Accéder aux flux rss de notre siteImprimer la page

Premier constat pour les blés : les résultats des moissons sont contrastés, avec toujours le même taux de variation, allant de 50 qx/ha en moyenne au Sud Limagne, jusqu’à 70 dans les terres un peu moins séchantes du Nord Puy-de-Dôme.

Les raisons de ces écarts sont difficilement identifiables : temps sec en sortie d’hiver (avec par endroit moins de 50 millimètres sur les 3 premiers mois de l’année), gel sévère début avril, coup de chaud de début juin ayant pu entrainer de l’échaudage dans les terres superficielles... Enfin, les orages et les vents violents de juillet ont entraîné une importante vague de déclassement des récoltes tardives (près d’un hectare sur 5 déclassé pour des poids spécifiques trop faibles ou des qualités boulangères altérées)…

Autant de questions auxquelles nos collègues de l’institut technique Arvalis tenteront de répondre en fin de campagne.
Si les risques climatiques sont difficilement évitables, les pressions des ravageurs (insectes d’automne) et des maladies, notamment la fusariose, ont globalement été bien gérées.

Un peu avant, l’orge d’hiver a majoritairement obtenu de bons résultatsalors que le colza, ayant pu souffrir comme en 2020 du sec au semis et du gel à la floraison, présente des résultats très aléatoires, allant de 20 à plus de 35 qx/ha !


Contact :

Equipe agronomie
04 73 44 45 95

 

Publications

  • Puy-de-Dôme,  Productions végétales,  Grande culture,  Protection des cultures

    Présentation des résultats d'un essai blé mis en place pour évaluer l'adaptation des variétés de blé au contexte pédoclimatique de Limagne.