Vous êtes ici : Accueil > Actualités > Toutes les actualités > Portes Ouvertes Bâtiments

Portes Ouvertes Bâtiments

Accéder aux flux rss de notre siteImprimer la page

Merci aux éleveurs de Dômes Hautes Combrailles qui ont ouvert leurs bâtiments les 27 novembre, 04 & 05 décembre 2018

600 visiteurs ont déambulé sur le territoire pour visiter les 10 bâtiments ouverts.

Chaque jour, trois agriculteurs ont accepté de recevoir, d’échanger, d’expliquer leurs choix d'aménagement, de matériaux, de dévoiler les coûts de leur construction aux quelques 600 visiteurs qui se rendaient de ferme en ferme pour comparer et observer leurs bâtiments.


Sur les dix fermes choisies, sept sont en productions vaches laitières, deux en vaches allaitantes et une en ovin.
Cinq bâtiments sont en bois et deux éleveurs ont fait l’expérience de litière en plaquette bois.
Une large diversité permettant d'établir des critères propres à chacun et se décider quant aux futurs projets de construction.

 

Sur chaque ferme, en introduction, un conseiller présente les conditions pour obtenir d'éventuelles subventions pour ce type de  construction. Ensuite, l'éleveur entraîne le public dans son bâtiment expliquant les choix qu'il a faits, s'arrêtant sur tel ou tel dispositif. Il retrace son parcours, dit parfois ses regrets, ses difficultés mais aussi ce dont il est fier…La conversation s’engage très rapidement.


Bâtiment bois ou métallique ? Robot ou salle de traite ? Pourquoi choisir des matelas eau ? Quels tubulaires choisir ? A combien revient un tel bâtiment ? Aire paillée, aire raclée, caillebottis, fosse, tapis, brosse, etc... Les visiteurs sont intarissables et obtiennent les réponses grâce à la présence sur chaque exploitation des conseillers bâtiment, d’entreprise, du contrôle laitier de la Chambre et de EDE qui ont organisé ensemble ces journées, en partenairat avec la MSA et Copagno. Les constructeurs et l’éleveur complètent dans le domaine de leur compétence.


«Construire un bâtiment est une étape importante dans la vie d'une exploitation, une réflexion de longue haleine. Le bâtiment est fait pour des dizaines d’années. Prendre le temps de la réflexion, aller visiter tout type de bâtiment existant, discuter avec les éleveurs qui ouvrent leurs portes des avantages et inconvénients... C’est essentiel et c’est l’objet de ces portes ouvertes» insiste Thierry Roche conseiller Modernisation à la Chambre d’agriculture.

Voir toutes les fiches techniques

27 novembre 2018

Le GAEC Fléchat à Orcival, le GAEC des Prés Clos à St Bonnet près Orcival et le Gaec des Planchettes d'Orcival ont été les trois premiers bâtiments à ouvrir.

>> GAEC de Fléchat :Pas moins de six associés pour 170 vaches laitières ! Quatre anciens bâtiments de l'INRA, sans relation entre eux, ont été modifiés par le GAEC.

Fromagerie, roto, tapis eau, SBR... Voir son témoignage

>> GAEC des Prés Clos : Les visiteurs ont vu la nurserie composée de cases individuelles sur caillebotis permettant d'économiser la paille, le parc de vêlage et le parc à veaux devenu facile à curer.

>> GAEC des Planchettes : Le point fort est le séchage en grange.

« On possède deux cellules pouvant sécher 15/ 16 ha par cellule. L’an passé on a séché 80 ha d’herbe ce qui est suffisant pour mes 80 vaches laitières. On gagne du temps et on a moins de risques de listéria » explique Sébastien

04 décembre 2018

C'est aux GAEC de Champlafont à Perpezat, GAEC Andanson de Gelles et chez  Alexandre Riocourt de Messeix que se sont poursuivies les visites.

>> GAEC de Champlafont :  Frédéric Boucheix est associé à sa maman Maryse. Le troupeau se compose de 123 montbéliardes.De nombreux robots et racleurs minimisent les astreintes et permettent un travail confortable.

Agriculture biologique, roto de traite  Voir son témoignage

>> GAEC Andanson :  Quatre associés consituent leGAEC. Leur bâtiment est fonctionnel et lumineux. Il possède une bonne ventilation et est économique en paille.

>> Alexandre Riocourt : Son bâtiment est évolutif, Il est lumineux, spacieux, fonctionnel et confortable. A voir aussi l'installation électrique basse tension et la ventilation statique.

05 décembre 2018

Enfin, sur cette dernière journée, quatre éleveurs ont pris du temps pour monter leurs bâtiments et échanger avec les visiteurs. Nous sommes allés à Verneugheol chez Bruno Denèfle et au GAEC Devedeux-Monneyron, puis à St Sulpice au GAEC de Bosjean pour terminer au GAEC Monneron à Prondines.

>> Bruno Denèfle : C'est le premier bâtiment pour vaches allaitantes qui a pu être visité. Il est très fonctionnel et lumineux et possède une bonne ventilation. C'est un bâtiment économe dû à l'auto-construction notamment. Voir son témoignage

>> GAEC Devedeux-Monneyron : Le second bâtiment vaches allaitantes sur le parcours. Il est fonctionnel, lumineux et bien agencé logent jusqu'à 135 vaches charolaises. Voir son témoignage

NB : Ces deux éleveurs ont fait l'expérience de l'uilisation de plaquettes bois sur litière.

GAEC de Bosjean : Seul bâtiment dédié aux ovins, Dominique et Nicolas Ondet ont montré tous les avantages de leur construction : Circulation facilitée tant pour les hommes que pour les animaux, abreuvoirs réglables, portes coulissantes, ce bâtiment loge aisément les 120 brebis.

GAEC MONNERON : Dans ce bâtiment la salle de traite, la laiterie et la nurserie se trouvent de plain-pied. Cela est un gain de temps pour la traite et les soins. C'est un bâtiment lumineux et confortable.

" Quand on était en projet de construction, nous avons participé aux portes ouvertes, organisées par la Chambre. On a vu des systèmes qui nous ont plu qu'on pu installer chez nous. Pour nous, le robot n’était pas adapté vu notre parcellaire ; C’est pourquoi on a choisi le système en épi 2x8. Beaucoup de monde disait que le bâtiment était beau et souhaitait voir l’intérieur. Alors, quand la Chambre nous a demandé d'ouvrir nos portes, cela a été l’occasion. Ça fait toujours plaisir de monter notre outil de travail. Pour l’instant, je le trouve plutôt bien conçu."

63390 St Gervais

Les coordonnées mail et téléphoniques restent inchangées : 
04 73 85 82 43
comb@remove-this.puy-de-dome.chambagri.fr

Retour en images